Petits et grands projets

Nous avons été invités au mariage d'un cousin et les filles sont absolument ravies et impatientes d'y aller (c'est leur premier mariage). Bien évidemment ça me fait un bon prétexte pour leur coudre de jolies petites choses (et peut-être pour moi aussi... par contre je ne m'aventurerai pas dans le costume pour l'homme de la maison). La date limite de mon "défi couture spécial mariage" ultra personnel est fixé au 10 mai. Euh, non, au 9 mai.

Ce qui tombe bien, c'est que le père Noël m'a apporté des livres de couture, à commencer par Basiques pour petites filles de Yuki Araki


Du coup la grande miss m'a commandé le chemisier modèle q :

 

et bien qu'elle trouve la jupe noire qui va avec so chic comme on dit, je lui ai suggéré quelque chose d'un peu plus printanier, du coup on est tombées d'accord sur un modèle tiré de L'encyclopédie de la couture :


J'aime bien les petits plis un coup tournés vers le haut, un coup vers le bas.
La photo n'est pas terrible (qui a dit comme d'habitude ??), mais en fait il y a des petites broderies de fleurs sur les plis, va falloir que je fasse ça à la main...

Quand à numéro 2, elle veut la tenue suivante, toujours du livre basiques pour petites filles (ben oui, je n'ai pas -encore- 36 livres de couture) :


la jupe modèle f et blouse modèle e.

Donc voilà, les jupes ne devraient pas être trop compliquées à faire, pour les chemisiers, ça va être un peu plus coton (ah ah le super jeu de mot... pardonnez-moi, il est tard). Mais bon c'est l'occasion d'apprendre à mettre de la triplure et tout !

Comme je me méfie que les poulettes n'arrivent pas à visualiser les modèles avec d'autres tissus, je vais reprendre des tissus très approchant pour ne pas qu'elles soient déçues. D'ailleurs j'attends mes échantillons...

En attendant, j'ai commencer à décalquer tout ça. Ils auraient d'ailleurs pu mettre un peu plus de couleur que juste rouge et noir sur la planche de patrons, quand on voit le nombre de modèles qui sont casés dessus !

 
juste un tout petit aperçu

 Alors là, attention, parce que pour faire simple, il faut que je décalque la taille 100 (pour une demoiselle qui mesure 98cm), mais en suivant les côtés sur la taille 90 (histoire que poulette gringalette), et en prenant l'encolure taille 120 pour qu'elle soit moins décolletée. Heureusement les traits s'entrecroisent ce qui permet de passer d'une taille à l'autre assez facilement. Attention petit piège inside, le patron de la parementure de col n'est pas séparée du haut devant/dos, comme ça c'est  plus simple (pour qui, ça par contre je ne sais pas). Il ne faut donc pas se tromper pour s'avoir où s'arrête le patron de l'un ou l'autre. Par exemple la partie marquée "parementure" ne fait pas partie du patron de la parmenture de col, ben oui, c'est une autre parmenture, celle de la patte de boutonnage... qui va donc sur le patron haut devant.
Bon, ok, j'ai dû m'y reprendre à trois fois pour décalquer correctement cette partie.

En passant, je remercie chaleureusement les maîtresses des écoles maternelles de persister dans le cadeau de Noël/fête des mère utile : à savoir le beau presse-papier caillou décoré. Les mamans couturières vous remercient de votre participation active à l'élaboration de la garde-robe de leurs mouflets.
Très utile pour pas que le papier de soie ne se décale discrétement pendant le décalquage.

Voilà, j'y ai passé quelques heures mais ça y'est mon patron e est décalqué pour la taille 100, avec les côtés ramenés à 90, l'encolure devant à 120, boutonnières à 120 aussi (bah, oui, vu que l'encolure est remontée, ça a décalé les boutonnières), et ne pas se tromper, l'encolure derrière par contre reste à 100. (je sais, je me répète mais ceci était un petit résumé pour ma pomme).

Décalqué aussi le patron de la jupe qui va avec, tout en 90 car je la trouve trop longue. Il ne me reste qu'à prendre les mesures de la Violette (ça devrait être plus facile que pour l'asticot qui lui tient lieu de petite sœur.........) et à trouver les bonnes lignes du patron de son chemisier.

Avec un peu de chance, je leur ferait peut-être aussi le chapeau, modèle toujours tiré du même livre.

La suite à quand j'aurais le tissu !

4 commentaires:

  1. Y a des hasards... Ou pas ? :D
    J'ai emprunté ce livre à ma voisine ce matin même ^^
    Bon elle ne le sait pas encore étant donné qu'elle partait accoucher ;)
    Tu me diras ce que tu penses des tailles (et je me suis aussi fait la réflexion que ça allait être galère à décalquer avec tous ces traits partout.. Moi j'épingle carrément le papier de soie sur le patron, mode TU NE BOUGERAS PAS crongneugneu !).

    RépondreSupprimer
  2. oh, tu piques des bouquins à une pauvre parturiente !! profiteuse...
    pour le patron, il est souvent préconisé de surligner, mais je trouve que ça doit être encore pire à lire quand tu commences à avoir fait pas mal de patrons, ou bien que tu refasse le même, mais ce coup-ci en modifiant telle ou telle ligne parce que c'est pour une autre petite fille. J'oserai pas y faire des trous d'épingles non plus...
    j'préfère mes cailloux ^^

    RépondreSupprimer
  3. Euh, nous on ira chez hetm pour le mariage!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. peut-être qu'un jour je te dirais tiens, tu choisis le tissu et le modèle, je te fais la robe ! (mais pas maintenant parce que là ça va faire trop d'un coup pour mes modestes talents)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...